Impressum | Accueil
deutsch–––english–––français
Reconnu internationalement comme chef d'orchestre du plus haut niveau, Benoit Fromanger souhaite apporter et partager à chaque concert son approche personnelle de la musique.Musicien extrêmement talentueux, Benoît Fromanger se distingue par des esthétiques sonores riches et un élégant sens du phrasé. Son respect pour les musiciens et le public, son énergie, sa générosité et sa passion le rendent un chef incontournable sur les scènes musicales internationales.

Né à Paris, Benoît Fromanger étudie de la musique et de la flûte au Conservatoire de Paris avec d'éminents professeurs comme Roger Bourdin et Jean-Pierre Rampal. Soliste de l'orchestre de l'Opéra national de Paris pendant dix années, puis de l'Orchestre symphonique de la radio bavaroise, sous la direction de chefs d'orchestre comme Leonard Bernstein, Carlos Kleiber, Lorin Maazel, Bernard Haitink, Zubin Mehta, Carlo Maria Guilini, Daniel Barenboim etc ...Benoît Fromanger décide de mettre à profit ces expériences musicales et sociales, et d'interrompre sa brillante carrière de soliste et musicien d'orchestre afin de se consacrer exclusivement à la direction d'orchestre qu'il étudie avec Valery Gergiev et Rolf Reuter à la Hochschule de Berlin.

Toutes ces influences l'aident à développer sa sensibilité, son enthousiasme et sa musicalité. Il se produit dans de nombreux festivals et concerts où il dirige entre autres l'Orchestre Métropolitain de Montréal, l'orchestre Symphonique de la Radiodiffusion slovène, l'orchestre Symphonique de la radio i suisse Italienne, la Philharmonie de Coblence l''Orchestre philharmonique de Nice, l'Orchestre National de Lille, l'Orchestre philharmonique de Haïfa, les Concerts Colonne et Concerts Lamoureux (Paris), le Sinfonia Rotterdam, le Tokyo Symphony ...

Benoît Fromanger a été nommé en 2004 professeur à la Hochschule für Musik « Hanns Eisler » de Berlin. Il est depuis 2011 directeur musical et chef d'orchestre principal de l'Orchestre symphonique de Bucarest.


« ....Le Maestro français Benoit Fromanger a montré tout le potentiel sonore de l'orchestre de même que l'indescriptible variétés des nuances ...Les spectateurs se sont sentis touchés aux larmes .. »
Julio César Huertas, Montevideo